Méditation, pleine conscience au service du développement personnel

Une petite méthode de méditation en 4 étapes pour vous aider à gérer le stress

5
(1)

La méditation est l’une des techniques utilisées dans la gestion du stress. Une personne en proie à ses problèmes a souvent du mal à se concentrer et se raisonner, ce qui conduit souvent à l’effet boule neige avec la génération de nouvelles angoisses relatives à l’impression de perte de contrôle.

Les techniques de méditation aident une personne à atteindre un état d’esprit calme sans avoir à recourir à des médicaments ou autres artifices à la relaxation. Chaque étape de la méditation se fait mentalement et de manière progressive.

Il faut bien avoir à l’esprit que la méditation ne s’apparente pas une télécommande où le simple appui sur un bouton nous envoie sur la chaîne « détente ». Il est presque impossible d’atteindre un état d’esprit calme en quelques minutes, surtout si c’est la première fois que vous pratiquez. Il est essentiel que vous pratiquiez la méditation jusqu’à ce que vous ayez entraîné votre mental (et par extension votre corps)  à atteindre naturellement cet état.

A l’image de toute autre activité (la musique par exemple), c’est par la répétition que nous apprenons. Alors soyez indulgent avec vous même si les débuts ne produisent pas tous les effets escomptés.

Voici quelques étapes pour qu’un débutant commence par la méditation comme stratégie de gestion du stress.

Étape 1: Trouvez un coin tranquille pour commencer votre méditation

La distraction est un obstacle pour ceux qui commencent par la méditation (et pour les pratiquants aussi!). Lorsque vous fermez les yeux, votre sens de l’ouïe est deux fois plus actif, il est donc tout à fait possible d’entendre presque tout, ce qui vous empêchera de vous concentrer.

Pour les débutants, il est important de commencer dans un endroit calme de votre maison où le bruit est inexistant. Fermez vos fenêtres et verrouillez votre porte. Si possible, vous pouvez dire à tout le monde dans votre maison de minimiser leur bruit afin de ne pas être distrait.

Étape 2: Préparez votre position

Il est conseillé aux débutants d’éviter de s’allonger lorsqu’ils pratiquent la méditation. Le but ici n’est pas de dormir, et c’est une garantie que vous vous endormirez immédiatement si votre esprit atteint un état de relaxation en position allongée. Pour éviter que cela ne se produise, vous pouvez commencer votre méditation en position du lotus ou vous pouvez trouver une chaise sur laquelle vous pouvez vous asseoir. Assurez-vous que votre dos est droit et que vos mains sont détendues sur l’accoudoir ou sur vos genoux.

Étape 3: Commencez votre méditation avec une bonne respiration

Une bonne façon de commencer la méditation est de faire le bon exercice de respiration. Vous inspirez par le nez et expirez par la bouche. De cette façon, vous pouvez créer un rythme sur lequel vous pouvez facilement vous concentrer. De plus, la quantité d’oxygène dans votre corps sera suffisante pour vous garder détendu. Continuez à pratiquer votre respiration jusqu’à ce que vous puissiez le faire facilement sans avoir à y penser.

La respiration ventrale est un plus car elle masse naturellement le ventre et favorise la relaxation de cette partie du corps parfois très congestionnée.

Étape 4: Concentrez-vous sur votre esprit

Pendant que vous êtes occupé à respirer, vous atteindrez un état dans lequel votre esprit commencera à vous lancer des images. Celles-ci sont principalement aléatoires – événements de la journée, projets futurs, problèmes et inquiétudes, peurs, etc. Il sera difficile d’ignorer ces pensées et vous n’êtes pas censé les ignorer. L’essentiel ici est de se concentrer sur ces pensées sans vraiment y prêter attention. Ne pas « s’accrocher » à elles.

Cela peut sembler difficile, mais voici un exemple simple pour comprendre le concept.

Vous savez que vous avez des meubles chez vous – vous pouvez les voir clairement avec vos yeux mais vous ne vous concentrez pas vraiment dessus. Se concentrer sur le meuble vous fera généralement penser à sa couleur, à son matériau, à son apparence dans cette partie de votre maison, et plus encore. Vous devez être capable de regarder ces pensées aléatoires dans un état détaché – en les voyant clairement dans votre tête sans concentrer votre attention dessus.

Il viendra un moment où ces pensées aléatoires s’arrêteront et vous remarquerez que vous êtes déjà dans un espace vide dans lequel le mental s’est considérablement ralenti. C’est l’état que vous voulez atteindre pendant la méditation. C’est l’endroit où vous pouvez réfléchir à vos problèmes et vous concentrer dessus jusqu’à ce que vous trouviez une solution par exemple.  Voici des exemples en vidéos.

5
(1)

Comment avez-vous aimé cet article?

Côte moyenne d'amour 5 / 5. Nombre de dons d'amour 1

Pas encore d'avis, il faut que quelqu'un commence!

Si vous avez aimé cet article alors...

Aidez à faire connaitre l'accélérateur !

Désolé d'apprendre que ce contenu n'est pas très bon.

Aidez-moi à l'améliorer!

Comment faire mieux avec cet article selon vous?

Comment avez-vous aimé cet article?

Côte moyenne d'amour 5 / 5. Nombre de dons d'amour 1

Pas encore d'avis, il faut que quelqu'un commence!

Si vous avez aimé cet article alors...

Aidez à faire connaitre l'accélérateur !

Désolé d'apprendre que ce contenu n'est pas très bon.

Aidez-moi à l'améliorer!

Comment faire mieux avec cet article selon vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page