Ce que j’aimerais te dire : si je savais trouver les mots, si j’avais plus de temps, si…

Un titre qui sonne comme une confidence, un murmure susurré dans le creux de l’oreille.

Mais qu’on ne s’y trompe pas : nul secret ici qui ne doive être dissimulé et ne puisse être répété. Car ce qu’a à nous dire Emeric Lebreton dans ce nouvel ouvrage concerne le plus grand nombre c’est-à-dire le genre humain.

Humain trop humain comme disait Nietzche, humain aux prises avec toutes ses contradictions, ses élans passionnés et ses doutes mortifères. Humain en proie à l’exaltation et au découragement, ce qu’il est de grandeur, de lâchetés et de peurs.

Ce j’aimerais te dire….

 

Un titre qui sonne comme une confidence, un murmure susurré dans le creux de l’oreille. Mais qu’on ne s’y trompe pas : nul secret ici qui ne doive être dissimulé et ne puisse être répété. Car ce qu’a à nous dire Emeric Lebreton dans ce nouvel ouvrage concerne le plus grand nombre c’est-à-dire le genre humain.

Humain trop humain comme disait Nietzche, humain aux prises avec toutes ses contradictions, ses élans passionnés et ses doutes mortifères. Humain en proie à l’exaltation et au découragement, ce qu’il est de grandeur, de lâchetés et de peurs.

Et pourtant, le bonheur est là, à portée de main, il est en nous, il s’appelle confiance, il s’appelle envie et dépassement de soi. Emeric Lebreton n’aime rien tant que prendre le contrepied de son époque : ainsi la réussite n’est plus une ambition égoïste mais devient un moyen d’être heureux, le véritable antidote à la morosité ambiante, le secret du bonheur.

 

Un défi lancé aux hommes

 

Tel un défi lancé aux hommes et à lui-même, il nous invite à considérer le monde avec un regard neuf : non, la fin ne saurait « justifier les moyens » comme il put être dit ; seuls les moyens que nous mettons en œuvre pour réussir nos vies justifient notre existence sur terre.

D’une grande sensibilité, émaillé de poèmes, de contes et d’expériences vécues, Emeric Lebreton signe avec ce livre une partition originale et inspirée.

Les histoires racontées dans ce livre ont pour la plupart été imaginées par des auteurs inconnus. Elles ont traversé les âges, colportées par les conteurs ambulants et les griots comme des graines emportées par le vent par-delà les mers.

Elles ont été transformées, actualisées, modifiées, « polies à la manière de pierres précieuses » par le talent de chaque conteur. On les retrouve aujourd’hui dans des films, sur internet, sur les réseaux sociaux et bien sûr dans ce livre…

Ces histoires appartiennent à l’humanité. Elles constituent des enseignements fondamentaux pour être heureux. Elles m’ont moi-même beaucoup inspiré et si j’ai choisi de les mettre en forme et de les rassembler, c’est pour te les transmettre. Il t’appartient maintenant de les raconter pour devenir à ton tour un sage ou un poète…

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Ce que j’aimerais te dire : si je savais trouver les mots, si j’avais plus de temps, si…”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page